Accueil Compte Articles Annonces Documentation Serial Number Forums Tchat Galeries Photos Téléchargement Boutique Contact Liens Web English version
Recherche
/  Index des forums
   /  Jeep en Vrac
      /  Groupe 06 : Electricité.
/  Ca pétarade à la décélération
Imprimer le sujet 
Voir : 

celestin Ca pétarade à la décélération

captain


Inscrit le : 8/11/2007
Envois : 689
De : rouen


Bonjour,

Ma jeep petarade à la décélération.

est ce un probleme de reglage de l'allumage?

Pour info j 'ai changé ma tete d allumeur complete pour passer du 24 volts blindé en normal. Faute de lampe j'ai fait un réglage à l'oreille :-? :-? :-?

Comment faire un réglage au plus juste :-? :-?

--
»7/6/2018 21:13 Profil

jean-marie Re: Ca pétarade à la décélération

colonel


Inscrit le : 16/10/2004
Envois : 4220
De : Namur-Belgique


Faudra diminuer l' avance.

--
Jean-Marie
GPW 133632 DOD 21/7/43
Skype: fredburtonj15

»7/6/2018 21:16 Profil

Yellow-corner Re: Ca pétarade à la décélération

Moderator


Inscrit le : 21/12/2005
Envois : 5503
De : La Dombes dans l'Ain



Bonjour,

Oui, il faut reprendre ton réglage.

Je remets le sujet que j'avais initialisé il y a un moment déjà :

Suite à de nombreuses questions sur la différence de calage de l'allumage en fonction du taux d'octane du carburant utilisé (avance) voici quelques infos.

Sachez qu'il y a deux valeurs d'octane :
------ RON = Research Octan Number,
------ MON = Motor Octan Number

Les taux d'octane :
------ Essence ordinaire : RON89 - MON80
------ Super classique : RON97 - MON86
------ Super SP95 : RON95 - MON85
------ Super SP98 : RON98 - MON88

Indice d'octane et avance à l'allumage :
------ Plus l'indice d'octane est bas, plus il faut diminuer l'avance à l'allumage. Environ 1° par indice d'octane ... Mais au détriment du rendement moteur ! Soit 1% en moins par degré d'avance enlevé.

Donc, à choisir entre du SP95 et du SP98, il vaut mieux utiliser ce dernier. ;-)

En pratique !
Vous comprendrez donc que les valeurs de réglage de l'avance à l'allumage ne sont plus adaptées aux carburants actuels. C'est pourquoi le réglage de l'avance à l'allumage doit être modifiée en conséquence en utilisant l'une des solutions suivantes :

La lampe stroboscopique à déphasage.
-----L'avantage est qu'avec ce type de lampe, on peut appliquer la valeur d'avance souhaitée tout en utilisant un seul repère, celui du PMH. (Point Mort Haut) ;-)
L'ajout d'un repère d'allumage.
-----Cette opération consiste à ajouter la nouvelle valeur d'allumage sur le volant moteur et/ou le carter de distribution. Ce qui permettra de revenir à un réglage statique basé sur ce nouveau repère.
Réglage de l'avance à "l'oreille".
-----Cette opération consiste à régler l'avance à l'allumage, moteur tournant, (comme avec une lampe stroboscopique) mais en écoutant le ronronnement du moteur ! Avec un peu d'expérience, on obtient un résultat sensiblement équivalent à celui appliqué avec une lampe stroboscopique.


Réglage de l'avance à l'allumage "à l'oreille" !

Quoique ce ne soit pas la façon la plus "propre" en termes de mécanique appliquée pour réaliser le réglage de l'avance à l'allumage, cette technique, si elle est réalisée avec soin, donne de bons résultats et à l'avantage de pouvoir se dépanner rapidement sur le terrain. ;-)

Avant de réaliser ce réglage, il est conseillé de vérifier certains points :
------ Les bougies, (écartement des électrodes)
------ Le filtre à air, (nettoyage et remplacement de l'huile)
------ Le filtre à essence, (nettoyage)
------ Le bon fonctionnement du carburateur, (étanchéité, réglage)
------ Le rupteur, (remplacement si usure et réglage de l'écartement des touches)
------ Le condensateur, (vérification de la valeur)
------ L'allumeur, (état des masselottes et réglage si nécessaire, jeu, graissage)
------ Le faisceau électrique HT, (état du faisceau)
------ … Moteur OK bien sûr !

Voilà ! Maintenant, nous pouvons passer au réglage en lui-même.

Dans un premier temps, il faut démarrer le moteur et le laisser monter en température. (dans une pièce bien ventilée ou à l'extérieur) et avoir un régime de ralenti d'environ 600 tours par minute. (afin de ne pas fausser le réglage par l'action des masselottes de l'avance centrifuge)
Ensuite, desserrer le collier de l'allumeur de façon à pouvoir tourner le corps de l'allumeur à la main. (ne pas trop desserrer afin d'éviter un jeu trop important)
Maintenant, toujours moteur tournant, nous allons régler l'avance à l'allumage. Attention aux parties chaudes du moteur, à l'hélice du ventilateur, et … aux châtaignes ! :-P Oui, la manipulation de l'allumeur moteur tournant n'est pas sans risque ! Surtout s'il y a de petites "fuites" sur les câbles HT par exemple. Je vous conseille donc d'utiliser une paire de gants en cuir. ;-)

Aller ! C'est parti ! On commence par tourner légèrement le corps de l'allumeur vers la gauche, (sens inverse des aiguilles d'une montre) ce qui a pour effet de diminuer l'avance à l'allumage et se traduit en terme "d'oreille" par :
------ Un régime moteur qui diminue,
------ Un ronronnement irrégulier.

Maintenant, nous allons tourner légèrement et sans à-coup le corps de l'allumeur vers la droite, (sens horaire) ce qui a pour effet d'augmenter l'avance à l'allumage et se traduit en terme "d'oreille" par :
------ Un régime moteur qui augmente,
------ Un ronronnement qui devient de plus en plus régulier.

L'objectif étant d'atteindre le point où le ronronnement du moteur sera le plus régulier possible sans le dépasser.
Si vous dépassez ce point, le ronronnement du moteur redevient irrégulier et le régime moteur diminue ; Donc, il faudra recommencer l'opération en tournant le corps de l'allumeur vers la gauche afin de réduire l'avance à l'allumage et, le tourner à nouveau vers la droite afin d'atteindre le point optimal du réglage.
Une fois ce point optimal trouvé, revenir légèrement en arrière, (environ 1°) et resserrer le collier du corps de l'allumeur.

Voilà ! Votre réglage est terminé ! Il ne reste plus qu'à ajuster le carburateur en conséquence, c'est-à-dire, régler le régime du ralenti en utilisant la vis de butée du volet des gaz.

A chaque fois que j'ai utilisé cette méthode et que j'ai contrôlé la valeur de l'avance à l'aide d'une lampe stroboscopique à déphasage, j'ai obtenu un résultat quasiment identique à 1° près.

Amicalement,

Christophe.

»8/6/2018 9:04 Profil

marco94 Re: Ca pétarade à la décélération

Staff sergeant


Inscrit le : 14/11/2007
Envois : 79
De : 94100


Bonjour Christophe,
Je ne suis pas sûr de bien comprendre : "plus l'indice d'octane est bas, plus il faut diminuer l'avance à l'allumage. Environ 1° par indice d'octane"..
Donc avec du SP95 ou 98 il faut mettre combien ?
J'ai lu quelque part que "comme les valeurs de réglage de l'avance à l'allumage ne sont plus adaptées aux carburants actuels", il fallait plutôt mettre 7° que 5°, donc avancer plutôt que diminuer..
Où est le vrai ?
Marco94
»19/6/2018 21:33 Profil

mb94 Re: Ca pétarade à la décélération

lieutenant


Inscrit le : 21/12/2008
Envois : 434
De : 31270 Villeneuve Tolosane


Bonsoir

Avant de bidouiller, il faut à mon avis faire le réglage aux valeurs d'origine et voir ce qui se passe.
Il sera toujours temps après d'ajuster mais je doute que ça change grand chose.
Le moteur de la jeep est prévu à l"origine pour un indice d'octane 80 il me semble.
»19/6/2018 23:14 Profil

Yellow-corner Re: Ca pétarade à la décélération

Moderator


Inscrit le : 21/12/2005
Envois : 5503
De : La Dombes dans l'Ain



Bonjour Marco,

Que ce soit pour du SP95 ou du SP98, il faut augmenter l'avance. (Le MON est supérieur au 80 d'origine)

Je te conseille d'utiliser du SP98 car le SP95 contient jusqu'à 5% d'ethanol.

Amicalement,

Christophe.

»20/6/2018 11:28 Profil

mb94 Re: Ca pétarade à la décélération

lieutenant


Inscrit le : 21/12/2008
Envois : 434
De : 31270 Villeneuve Tolosane


Bonjour

Pour moi, l'élévation de l'indice d'octane permet de retarder l'auto allumage et donc au carburant de supporter des taux de compression plus élevés.
Le taux de compression étant faible sur la jeep, ce paramètre ne joue pas.

L'avance à l'allumage est conçue pour prendre en compte le temps d’inflammation du mélange de façon à ce que le maximum de l'explosion ne se produise pas avant le point mort haut.
Je pense qu'elle est calculée en fonction du régime moteur d'où la correction automatique, de la forme des chambres de combustion et peut être du carburant.
Il faudrait donc savoir si il y a une différence notable de vitesse de propagation de l'explosion en fonction de l'indice d'octane pour trouver une éventuelle correction à apporter.
Je roule depuis toujours d'abord à l'essence ordinaire 90 d'octane environ, puis au super plombé 97 d'octane et maintenant au sans plomb 95 avec additif. Mon allumage a toujours été calé au réglage d'origine et tout fonctionne bien.

Le risque en diminuant l'avance est seulement de diminuer le rendement du moteur et d'augmenter l'échauffement et la consommation.

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_d%27octane
»20/6/2018 12:12 Profil

Voir : 

Imprimer le sujet 
Vous ne pouvez pas créer un sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets.
Vous ne pouvez pas éditer les sujets.
Vous ne pouvez pas supprimer.
Vous ne pouvez pas ajouter des sondages.
Vous ne pouvez pas voter.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers.

- Page créée en 0.82 Secondes -